Forum rpg Twilight
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rendez-vous sur Over Light Version 2 pour une version récente du forum Very Happy

Partagez | 
 

 C'est pas si grave que ça !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
☼ Crédits : Never Utopia & Tumblr
☼ Date d'inscription : 31/08/2016
☼ Messages : 21
☼ Célébrité : Madeline Rae Mason
☼ Âge du Perso : 370 ans
☼ Race : Fée
☼ Localisation : Tamara
☼ Amour(s) : Célibataire
☼ Disponibilité rp : 0/3 en cours
☼ Multi-comptes : Leah Clearwater
avatar
Lilith O. Malenchovda
MessageSujet: C'est pas si grave que ça !   Ven 2 Sep - 10:01




Pas si grave que ça !


« Croiser la route d'une fée, c'est comme manger épicé, tu as horreur du gout que ça te laisse dans la bouche mais tu en redemande toujours ! »

Heure tardive dans la matinée lorsqu'enfin la fée s'échappe un instant de chez son horrible grand-mère pour souffler et permettre à son esprit de s'aérer. Il fait plutôt chaud aujourd'hui et rares sont les aventuriers qui tentent de marcher sous le soleil tapant. Mais elle, elle n'en a que faire du soleil, tant qu'elle peut profiter du monde extérieur. Alors, d'un accueil salutaire, sa peau d'un blanc blafard vient saluer l'astre brûlant. Il est tellement bon de vivre dans un Etat qui comme la Louisiane, permet à ses habitants de profiter du beau temps une majeure partie de l'année. Elle qui n'avait plus goûté aux délice d'une météo agitée depuis des années songea avec regret à la neige et au froid mordant de la Russie, de son chez elle et de son petit nid douillet. Elle n'y était jamais retournée en bientôt quatre cent ans d'existence et il lui semblait qu'après bien même mille ans sur la planète Terre, elle en serait bien incapable. Elle n'avait pas ce courage qu'elle voyait chez ses héros de romans, elle n'avait pas la force de retourner sur ce qui ne devait être désormais plus qu'un cimetière oublié. De peur de trouver là-bas les réponses au non retour de son père. De peur de trouver là-bas l'horreur contre laquelle ses parents avaient tenté de la préserver. Doux soupires, elle cligne des yeux et marche lentement. Malgré la chaleur, les commerces sont ouverts et les vendeurs bien présents. Les clients quant à eux se font désirer, sans doute plus enclin à profiter de la climatisation des boutiques que des articles présents dans ces dernières. Lilith papillonne, regardant autour d'elle comme un nouveau-né découvrant le monde. Le centre-ville est plein de ressource et elle n'a que rarement l'occasion de découvrir cela. D'un geste machinal, elle replace une mèche de cheveux derrière son oreille alors qu'il lui semble être arrivé au centre même de Tamara. Là se trouve une place, plutôt coquette qu'elle n'a jamais vu ni d'Eve, ni d'Adam. Ici, dans la petite aire de verdure, les amoureux de la nature s'extasient alors que d'autres personnes, pressées, ne semble être que de passage.

La fée s'arrête. C'est ici qu'elle passera quelques temps, histoire de se divertir un peu. Alors, elle se cherche un banc, mais ceux à l'ombre déjà pris, elle ne peut que s'installer sur l'un de ceux qui chauffent doucement et lentement. Le soleil dans le dos, un sourire innocent sur les lèvres, elle regarde les passants s'activer. Certains la remarquent et font de drôles de têtes, probablement étonnés de croiser la route d'un petit bout de femme si colorés. D'autres, trop rapides, ne semblent pas faire attention à elle. Dans tous les cas, elle s'en contente presque, ravie. Voilà bien trop longtemps qu'elle n'a pas eu l'occasion de mettre un pied dehors et elle ne pourra probablement pas le refaire de si tôt.

Car, si Lilith avait pu s'échapper de chez elle, c'était tout simplement parce que sa grand-mère qui recevait des amies fées, ne souhaitait pas sa présence lors du repas. Elle avait donc été mise à la rue, comme une malpropre, avec un peu d'argent pour se trouver de quoi manger et surtout, avec l'ordre de ne pas revenir avant le soir. Mais bien loin d'être triste -et elle restait persuadée que c'était là ce que sa grand-mère aurait souhaité- la jeune fée avait quitté la petite maison, un grand sourire sur les lèvres. Voilà donc l'occasion qu'elle espérait tant de pouvoir s'échapper, l'espace de quelques heures, de ses corvées habituelles ! Elle ne rencontrerait pas le Prince Charmant, car après tout, elle n'était pas Cendrillon, mais au moins était-elle libre de vivre quelques petites heures de sa vie comme elle le souhaitait.

Son regard s'attarda sur un groupe de jeunes garçons plus loin, qui, un peu bruyants, semblaient se faire davantage remarquer par les passants qu'elle-même. Avec un petit sourire sur les lèvres, elle tenta de les observer discrètement, mi-amusée, mi-envieuse. Ils avaient l'air de bien s'entendre entre eux et Lilith, qui n'avait plus de confidente depuis la disparition d'Odyssée se sentit mal à l'aise. Les yeux brumeux, elle se perdit dans ses songes. Lorsqu'elle revint à elle, son regard toujours ancré sur le petit groupe, elle sursauta en constatant qu'apparemment, elle s'était fait remarquer. Honteuse et rougissante, elle détourna le regard pour se concentrer sur un point invisible au loin. Ou du moins était-il le plus loin possible du groupe en question, ce point !

- Adrenalean 2016 pour Epicode


☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤·.¸¸.·´¯`·.¸¸.☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤·.¸¸.·´¯`·.¸¸.☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤

LILITH


Ici, c'est l'impossible qui devient possible.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.•°¤* Modificateur *¤°•.
☼ Date d'inscription : 14/06/2016
☼ Messages : 21
avatar
Tokalah Blackblood
MessageSujet: Re: C'est pas si grave que ça !   Ven 2 Sep - 20:57

C'est pas si grave que ça !


with Lilith




-----------------------------------------------



Akecheta ------ Chatan ----- Dakotah



Aujourd'hui était un jour comme les autres à Tamara. C'est à dire un jour beau et chaud comme le promet toujours la position de la ville sur le globe. Une fois n'est pas coutume, Tokalah et sa bande avait déjà pillé un petit fastfood pour avoir de quoi se nourrir. Ils avaient reprit leurs bonnes vieilles habitudes au grand désarroi des habitants. Voilà trois petits jours que la troupe amérindienne était rentrée de Californie, de leur petit séjour chez l'ex-membre de leur bande : Angel, le Houma, qui les avait invité secrètement a passé du bon temps chez lui. Eh oui, finit les repas à perte de vue et les villas luxueuses ! Retour sur les trottoirs de la ville de Louisiane dans la pauvreté et la misère. Et pourtant, ce n'était pas pour leur déplaire ! Dakotah, le plus jeune, avait ainsi retrouvé son bon vieux skate. Même s'il y en avait à la pelle chez Angel, rien ne valait pour lui que sa vieille planche sur roue qu'il aimait bichonner à ses temps perdus. Chatan était ravi aussi d'avoir retrouvé le confort de la rue, c'est à dire aucun, et de ne pas être obligé de sentir la framboise pour se pavaner entre quatre murs bien blancs. Akecheta n'avait pas beaucoup d'opinion sur leur retour. Il savait bien différencier les deux modes de vie et l'un n'était pas pire que l'autre. Chacun des deux avaient des contraintes à ses yeux, rien n'était parfait et il se plaisait n'importe où du moment qu'il était avec les siens. Quand à Renard. S'il y avait bien une chose qui lui manquait désormais à Tamara, c'était la présence d'Angel, désormais si loin. Mais il l'avait prédit n'est-ce pas ? Il avait prédit que le jeune Houma reviendrait sur sa décision. Le puma vivait heureux dans une famille aimante et c'était, pour l'aigle, tout ce qui comptait. Ne pas être égoïste, c'était ce qu'il disait aux autres quand ces derniers soupiraient de l'absence de leur compagnon. Mais c'était bien Tokalah qui, au fond, s'ennuyait le plus de son ancien membre.

Sur la grande place de la ville, les quatre compères vagabondaient et profitaient du soleil. Chatan dévorait un sandwich dérobé deux rues plus loin, Dako suivait la troupe sur son skate qui faisait du bruit sur les pavés, Ake et Renard discutaient joyeusement entre eux de choses et d'autres, une canette de soda chacun à la main. Bref, comme cité précédemment, les bonnes habitudes avaient été vite reprise pour leur plus grand bonheur. Cherchant un coin où se poser un peu, les paires d'yeux des amérindiens balayèrent alors la grande place mais la plupart des bancs étaient pris, tous même en fait. C'est alors que Renard aperçu que l'un d'eux n'était occupé que par une personne toute seule. C'était toujours mieux que rien et qui sait peut-être que la présence du groupe fera partir la jeune fille. Ce n'était bien sûr pas ce que voulait Tokalah. L'idée qu'il puisse faire fuir les gens par sa présence le dérangeait réellement. Il était un peu voyou, certes, mais ce n'était pas une racaille pour autant. Il y avait une différence à faire. Le jeune homme fit alors signe à ses congénères de le suivre. Le petit groupe s'approcha alors de la demoiselle qui détourna vivement le regard, faisant comme si elle ne les avait pas vu. C'était un peu prévisible en fait.

- Salut, fit Renard, tu permets qu'on se pose là ?

Il n'y avait pas de place pour tous évidemment, mais Dako avait déjà décidé de sa place en s'asseyant par terre sur son skate. Songeant que la jeune fille ne pouvait pas refuser, Chatan, le plus sans gêne d'entre tous bondit également sur le dossier du banc pour s'y installer en équilibre et continuer son repas. A vrai dire, seul Renard et Akecheta étaient restés debout à côté du banc et fixer l'inconnue en attendant sa réponse.






☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤·.¸¸.·´¯`·.¸¸.☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤·.¸¸.·´¯`·.¸¸.☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☼ Crédits : Never Utopia & Tumblr
☼ Date d'inscription : 31/08/2016
☼ Messages : 21
☼ Célébrité : Madeline Rae Mason
☼ Âge du Perso : 370 ans
☼ Race : Fée
☼ Localisation : Tamara
☼ Amour(s) : Célibataire
☼ Disponibilité rp : 0/3 en cours
☼ Multi-comptes : Leah Clearwater
avatar
Lilith O. Malenchovda
MessageSujet: Re: C'est pas si grave que ça !   Ven 2 Sep - 22:56




Pas si grave que ça !


« Croiser la route d'une fée, c'est comme manger épicé, tu as horreur du gout que ça te laisse dans la bouche mais tu en redemande toujours ! »

Elle souffle, elle pouffe, puis mine de rien, elle jette un coup d'oeil au drôle de boysband. Elle ne le voit plus, l'espace d'un instant et elle en soupire, soulagée. Il n'y aura pas d'altercation parce qu'elle les a fixés, il n'y aura pas de problème parce qu'elle a été, une fois de plus trop curieuse. Elle se détend légèrement et papillonne à droite puis à gauche alors qu'une ombre géante plane au-dessus d'elle. Du coup, avec surprise, elle lève les yeux vers cette grande silhouette qui la regarde. Flanquée de trois autres formes aussi imposantes, elle sursaute presque. Il est là, le groupe qu'elle a eu le malheurs de regarder quelques secondes plus tôt ! Veulent-ils la frapper pour ça ? Elle s'y attend presque et se tasse sur elle-même, déjà préparé à ce qu'elle imagine être l'inévitable. Mais ils ne disent rien et le plus grand, peut-être aussi le plus vieux, lui demande simplement s'ils peuvent s'asseoir ici. Les autres restent imperturbables, comme muets alors qu'ils sont si vivants. Elle veut répondre Lilith, mais elle n'ose pas. Depuis combien de temps n'a-t-elle plus adressé la parole à un inconnu ? Alors, à plusieurs, il ne vaut mieux pas y songer. Ils n'attendent pas vraiment qu'elle le fasse d'ailleurs. L'un d'entre eux c'est assis sur une planche, non loin d'elle alors que l'autre, dévorant un sandwich portant une bien drôle odeur s'est installé sur le dossier de banc. La fée se redresse légèrement, puis, se décalant un peu sur le côté, elle leur fait signe qu'ils peuvent, d'un petit geste de la tête.

« Bien sûr !.. »

Doux mots soufflés, mêlés d'angoisse et de joie. Voilà bien longtemps qu'elle ne s'était plus entendu. Elle ne s'en souvenait même plus, du timbre si paisible de sa voix, rappelant cruellement ceux qu'avaient eu sa mère et sa sœur jumelle. Voilà pourquoi elle ne parlait plus, pour oublier qu'elle les avait perdues. Le cœur serré, elle tenta de chasser les idées sombres qui hantaient son esprit et s'intéressa, sans trop le laisser paraître, aux quatre jeunes hommes qui s'étaient installés à ses côtés. Ils n'avaient pas l'air de rouler sur l'or et elle se demande, curieusement où ils vivaient, voir même s'ils étaient frère, car, bien qu'ils ne se ressemblent pas réellement, ils avaient l'air plus soudés que quiconque. Le plus vieux est probablement-être le chef et comme ils n'ont apparemment pas tous le même âge, il lui semble que le plus jeune est celui qui dévore son sandwich avec appétit. Elle l'observe avec intérêt ce sandwich. Qu'y a-t-il à l'intérieur qui sente une odeur si étrange ? Une odeur qu'elle ne connaisse pas ? Elle souffle, ses cheveux rouges tombant doucement du chignon rapide qu'elle s'est confectionnée avant de partir, elle est contrainte de coincer les mèches rebelles derrière ses oreilles.

« Bon appétit ! »

Poussée par un élan de sympathie envers le plus jeune, elle lui sourit même avant de se dire qu'elle en fait sans doute un peu trop. Alors, Lilith, résignée, doit faire face à la cruelle réalité et subitement, elle décide de se taire. Elle à jusque là été bien trop bavarde avec des gens qu'elle ne connaissait pas. Oh, bien sûr, elle ne faisait pas non plus face à des vampires et n'avait probablement rien à craindre de ce drôle de petit groupe, néanmoins, la méfiance qu'elle avait dû apprendre à connaître et côtoyer depuis sa plus tendre enfance avait eu raison de sa douceur et de sa naïveté, la rendant distante et surtout, plus sombre qu'elle ne l'aurait souhaité.

- Adrenalean 2016 pour Epicode


☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤·.¸¸.·´¯`·.¸¸.☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤·.¸¸.·´¯`·.¸¸.☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤

LILITH


Ici, c'est l'impossible qui devient possible.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.•°¤* Modificateur *¤°•.
☼ Date d'inscription : 14/06/2016
☼ Messages : 21
avatar
Tokalah Blackblood
MessageSujet: Re: C'est pas si grave que ça !   Dim 4 Sep - 18:08

C'est pas si grave que ça !


with Lilith




-----------------------------------------------



Akecheta ------ Chatan ----- Dakotah



La jeune fille ne répondit pas tout de suite. Pendant un moment, devant son comportement étrange, Tokalah en venait à se demander s'il était si intimidant que ça. Pour toute interrogation, il tourna un regard vers Akecheta qui se contenta d'hausser les épaules. D'un autre côté, c'était un peu normal qu'une fille seule se sente mal à l'aise lorsqu'elle se retrouve tout à coup entouré d'une bande de voyou des rues. Elle croyait peut-être même qu'ils s'en prendraient à elle, pour la voler, la violer ou la draguer. Heureusement pour elle que Renard et sa bande n'étaient pas comme ça mais ce n'était pas le genre de mec impossible à trouver dans cette ville non plus hélas.

« Bien sûr !.. » finit tout de même par répondre l'inconnue.

Ce n'était pas trop tôt ! Et les deux derniers n'ayant pas encore de place profitèrent alors du fait que la jeune fille se soit un peu décalée sur le banc pour s'y installer. Ce fut Renard qui se posa le premier et le plus proche d'elle, mais à demi tourné vers ses compagnons, dont Akecheta qui s'assit juste à côté de lui auprès des deux autres.

- Donc, comme je le disais, fit alors Tokalah avant de boire une gorgée de sa canette de soda, moi je pencherais plus pour un petit tour à la plage, qu'en dis-tu ?

- La plage ça me paraît un peu risqué Renard, répondit Ake, y'a plein de flic depuis qu'un mec s'est fait zigouillé là-bas.

- Encore ? Vampire ?

- Je ne sais pas, je ne connais pas les détails.

- Chatan, tu me laisses goûter ton sandwich ? demanda Dakotah en parallèle.

- Ah non alors, tu n'avais qu'à en prendre un toi-même !

« Bon appétit ! » lance alors une voix qui interrompit les deux conversations.

Les aigles tournèrent leur regard vers l'inconnue. Renard avait jeté un oeil par dessus son épaule, comme s'il n'était pas sûr que la voix venait bien d'elle. Et pourtant, c'était bien elle.

- Merci, répondit Chatan sans grande conviction en haussant un sourcils.

Il tourna ensuite son regard vers Dako qui haussa les épaules.

- C'est une sacrée couleur de cheveux que t'as là,
fit alors Tokalah en maintenant ses prunelles sur la jeune fille, tu sais te faire remarquer !





☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤·.¸¸.·´¯`·.¸¸.☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤·.¸¸.·´¯`·.¸¸.☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☼ Crédits : Never Utopia & Tumblr
☼ Date d'inscription : 31/08/2016
☼ Messages : 21
☼ Célébrité : Madeline Rae Mason
☼ Âge du Perso : 370 ans
☼ Race : Fée
☼ Localisation : Tamara
☼ Amour(s) : Célibataire
☼ Disponibilité rp : 0/3 en cours
☼ Multi-comptes : Leah Clearwater
avatar
Lilith O. Malenchovda
MessageSujet: Re: C'est pas si grave que ça !   Lun 5 Sep - 20:55




Pas si grave que ça !


« Croiser la route d'une fée, c'est comme manger épicé, tu as horreur du gout que ça te laisse dans la bouche mais tu en redemande toujours ! »

Perdue dans des songes bien trop étranges pour ceux d'une jeune fée qui avait l'apparence d'une adolescente, Lilith se contenta d'admirer silencieusement les passants qui, pour la plupart trop occupés dans leurs propres mondes, ne la remarquait même pas. Les plus intéressants restaient ceux comme cette vieille dame assise à l'ombre qui la dévisageait avec un air partagé entre la stupéfaction et le dégoût. Car voilà ce que la pauvre enfant inspirait depuis bien des siècles. Peu confiante au départ, elle avait tenté de se camouflé, de se cacher aux yeux des autres, mais, après un certain temps, elle avait réalisé que ce n'était pas là la meilleure solution pour vivre. Ainsi, si elle ne hurlait pas qu'elle était une fée, elle se laissait pourtant aller à quelques petites exubérances. Outre son maquillage digne de ses idoles humaines, elle arborait une chevelure flamboyante qui, depuis quelques temps, était rouge. Si son vert et son rose lui manquait, la fée se contentait pourtant de cette chevelure de feu pour le moment. Car c'était là pour elle le seul moyen de se sentir un peu mieux dans sa peau. Alors, les regards dédaigneux, elle en avait pris l'habitude au point de ne plus les voir. Cependant, il lui sembla qu'aujourd'hui, c'était différent. Peut-être parce qu'elle n'était pas seule sur le banc mais qu'il y avait, de l'autre côté, ces quatre drôles de garçons. L'associait-on à eux ? Il était pourtant évident, vu l'écart entre elle et les autres qu'elle n'était pas de leur bande. Elle souffla discrètement, étonnée de ce comportement. Qu'avaient-ils donc bien lui faire pour qu'elle ait l'air aussi hargneuse ? Rien, très probablement. Après tout, les vieilles dames de ce monde semblaient toutes être très étrange.

Lilith se redressa lorsqu'un mot étrange lui parvint. Venaient-ils de parler de vampires ? Elle n'en était pas certaine et, comme de nos jours, les vampires avaient la côte chez les adolescents, il se pouvait parfaitement qu'ils discutent d'un film ou d'une série à la mode. Elle trépigna pourtant pendant quelques secondes et tendis légèrement l'oreille. Mais, trop tard.
Car déjà, la conversation avait tourné court, les jeunes hommes se rappelant de son existence. Elle s'en voulait d'avoir parlé, car nul doutes que si elle était restée muette, alors elle aurait très probablement pu en apprendre davantage sur lesdits vampires.Refrénant un frisson d'angoisse à l'idée qu'il puisse parler de véritables vampires, elle posa son regard noisette dans celui du plus vieux qui lui parlait désormais de ses cheveux. Elle sourit tristement. Allons donc, n'y avait-il que ça d'important au monde. Les mains sur ses genoux, elle redressa légèrement le menton et avec un regard malicieux, elle répondit simplement ;

« Oh, mais je vous rassure, vous quatre n'êtes apparemment pas en reste pour ce qui est de se faire remarquer ! »

Il n'y avait rien de méchant là-dedans, c'était un simple constat. Comme l'autre ne semblait pas résigné à la lâcher du regard, elle l'imita, timidement. Dans ce genre de duel, lorsqu'elle se trouvait face à sa sœur, plus jeune, elle gagnait toujours, douée d'une sorte de chose qu'elle nommait elle-même un don. Seulement, ici, elle ne pouvait se permettre de le regarder sans cligner des yeux pendant trop longtemps, de peur qu'un passant surpris ne remarque son regard vide. Ou même probablement l'un des quatre adolescents en face d'elle. Être une fée était si compliqué ! Elle se permit donc de perdre, clignant des yeux à de nombreuses reprises avant d'afficher un léger sourire en coin. Dommage, elle aurait bien voulu lui montrer que c'était elle, qui faisait ses besoins le plus loin.

« Mais merci pour le compliment ! »

Elle ne pouvait d'ailleurs pas prendre cette remarque autrement, alors, lentement, elle hocha la tête pour appuyer ses propos.
- Adrenalean 2016 pour Epicode


☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤·.¸¸.·´¯`·.¸¸.☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤·.¸¸.·´¯`·.¸¸.☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤

LILITH


Ici, c'est l'impossible qui devient possible.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.•°¤* Modificateur *¤°•.
☼ Date d'inscription : 14/06/2016
☼ Messages : 21
avatar
Tokalah Blackblood
MessageSujet: Re: C'est pas si grave que ça !   Lun 5 Sep - 22:33

C'est pas si grave que ça !


with Lilith




-----------------------------------------------



Akecheta ------ Chatan ----- Dakotah



« Oh, mais je vous rassure, vous quatre n'êtes apparemment pas en reste pour ce qui est de se faire remarquer ! " assura l'inconnue, Mais merci pour le compliment ! »

Renard haussa un sourcils. Au premier abord, il aurait juré cette fille trop timide pour s'engager réellement dans la conversation. Il semblerait qu'il se soit trompé sur la question. Il ne s'attendait pas à une nouvelle réponse de sa part, encore moins de ce genre là. Tous n'avaient pas fait vraiment attention aux paroles de la jeune fille, mais Tokalah n'avait pas mal pris ses propos. Au contraire, il étira un sourire avant de répondre :

- Nous on aime ça ! Et on sait changer la donne et se faire discret dès qu'on le désire !

Akecheta, qui suivait silencieusement la conversation, souriait lui aussi et décida d'imposer son grain de sel en observant la fille :

- Toi en revanche, j'ai le sentiment que te faire remarquer n'est pas ton but premier.

Tandis que Renard vida à grande gorgée sa canette, Ake tendit légèrement la sienne vers la jeune fille aux cheveux rouges.

- T'en veux ? proposa t-il alors, je te rassure, j'ai pas la peste.

- Ni la grippe aviaire,
ajouta Chatan entre deux bouchées de sandwich qui plongea le petit groupe dans le rire.

La jeune fille ne pouvait hélas qu'ignorer l'intérêt de la blague qui était basé sur la vraie nature des quatre compères modificateurs aigles. Sa canette vide, Renard visa une poubelle quelques mètres plus loin et la lança dedans en marquant le but.



☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤·.¸¸.·´¯`·.¸¸.☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤·.¸¸.·´¯`·.¸¸.☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☼ Crédits : Never Utopia & Tumblr
☼ Date d'inscription : 31/08/2016
☼ Messages : 21
☼ Célébrité : Madeline Rae Mason
☼ Âge du Perso : 370 ans
☼ Race : Fée
☼ Localisation : Tamara
☼ Amour(s) : Célibataire
☼ Disponibilité rp : 0/3 en cours
☼ Multi-comptes : Leah Clearwater
avatar
Lilith O. Malenchovda
MessageSujet: Re: C'est pas si grave que ça !   Mar 6 Sep - 8:27




Pas si grave que ça !


« Croiser la route d'une fée, c'est comme manger épicé, tu as horreur du gout que ça te laisse dans la bouche mais tu en redemande toujours ! »

Ils n'étaient pas méchants. Sans doute un peu bourrus et assez sauvageons, mais pas méchants. Et c'était pour ça que Lilith, éternelle méfiante, n'avait pas fuit à la première occasion qui s'était présentée à elle. Désormais, elle les observait discrètement, étudiant sans trop le vouloir la façon dont ils se comportaient tous, un peu comme s'ils étaient une famille. Le concept était étrange, soudain et un peu trop poussé pour qu'elle n'en comprenne toute l'alchimie, mais, comme toute bonne fée qui se respecte, elle ne pouvait s'empêcher d'apprécier ce qui se déroulait sous ses yeux. Le chef de cette petite bande organisée semblait être le plus sage, comme si toutes ses décisions étaient mûrement réfléchies et, l'autre assis juste à côté de lui, agissait à la manière d'un second. Comme s'il donnait son avis après celui du chef du groupe. C'était amusant à constater. Ils semblaient à eux deux prendre la plupart des décisions alors que les deux autres semblaient être trop jeunes, trop innocents, trop insouciants. C'était en tout cas ce qu'ils laissaient paraître tous les quatre. En plus de leur allure simple et assez peu distinguée. Car avouons-le, ils ne semblaient pas sortir tout droit d'un grand domaine, d'un château ou de quelque chose y ressemblant. Mais, la simplicité de leurs gestes, la façon qu'ils avaient de ne pas se soucier du moindre petit détail était assez agréable. Surtout lorsqu'ils se mettaient à parler la bouche pleine ou rire bien fort comme maintenant. Chose ô combien interdite dans la demeure de la grand-mère de Lilith. Elle sourit doucement, bien qu'ignorant pourquoi la grippe aviaire avait un rapport avec une canette de soda et elle prit, avec un regard poli, celle que lui tendait le second chef. Portant le drôle d'objet à ses lèvres, elle se permit d'en boire deux gorgées avant de la lui rendre, toujours en souriant. C'était drôlement bon ! Et très sucré aussi ! Elle qui n'avait jamais eu droit de boire ce genre de choses se surprit à apprécier.

« C'est très gentil ! Merci beaucoup ! »

N'en oubliant pas les bonnes manières, elle regarda la poubelle, dans laquelle, quelques minutes plus tôt, le plus vieux avait jeté sa propre canette quelques secondes plus tôt. Un peu perdue dans ses pensées, elle mit un certain temps avant de revenir à la réalité et, une fois de plus, avec un léger sourire au coin des lèvres, elle haussa les épaules. Celui-ci était drôlement doué pour cerner les gens en y réfléchissant bien ! A moins qu'elle ne soit trop simple à comprendre ? Non, elle en doutait sérieusement. Elle le regarda donc à nouveau et, hochant lentement la tête, elle lui répondit enfin ;

« C'est à peu près ça oui ! Enfin, disons que c'est plus parce que j'aime ça que je le fais et non parce que j'ai envie qu'on me regarde ! »

Nouveau haussement d'épaule pour la jeune fée. Qu'ajouter de plus à se constat ? Elle n'allait pas non plus déballer toute sa vie d'un coup. Garder quelques secrets avait aussi ses avantages !

- Adrenalean 2016 pour Epicode


☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤·.¸¸.·´¯`·.¸¸.☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤·.¸¸.·´¯`·.¸¸.☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤

LILITH


Ici, c'est l'impossible qui devient possible.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.•°¤* Modificateur *¤°•.
☼ Date d'inscription : 14/06/2016
☼ Messages : 21
avatar
Tokalah Blackblood
MessageSujet: Re: C'est pas si grave que ça !   Mar 6 Sep - 12:43

C'est pas si grave que ça !


with Lilith




-----------------------------------------------



Akecheta ------ Chatan ----- Dakotah



Renard savait de par ses instincts de modificateur, la jeune fille à ses côtés n'était pas une simple humaine. Mais c'était tout ce qu'il pouvait deviner d'elle. Il savait également qu'elle n'était pas une modificatrice aigle en tout cas, il s'en serait rendu compte aussitôt. Elle avait l'air sympathique, bien qu'un peu timide, de vue en tout cas. L'attention de lui et de Akecheta était désormais reportée sur elle tandis que Dako et Chatan se disputait le sandwich amicalement. Ils avaient tout deux remarqués l'étrangère mais comme déjà deux aigles lui faisait la conversation, ils préféraient s'occuper à se chamailler entre eux. A un moment donné, Ake proposa le reste de sa canette à la jeune fille. Celle-ci accepta à sa petite surprise, récupéra la canette et en récupéra deux gorgées.

« C'est très gentil ! Merci beaucoup ! »

Akecheta étira son sourire en récupérant son bien qu'il vida avant d'imiter Renard en envoyant l'objet dans la poubelle au loin, réussissant également son coup.

- De rien ! répondit-il finalement.

« C'est à peu près ça oui ! Enfin, disons que c'est plus parce que j'aime ça que je le fais et non parce que j'ai envie qu'on me regarde ! » ajouta t-elle sur la remarque d'Ake.

Effectivement, Akecheta savait bien deviner les choses et analyser son entourage. Lui et Renard savait très bien le faire. Tokalah s'apprêta à répondre mais ce fut Chatan qui, finissant son repas, se permit cette fois-ci de prendre la parole :

- T'as bien raison, fit-il, toujours faire les choses pour nous-même et jamais pour les autres.

- T'es pas cool Chatan ! s'exclama Dako, t'aurais pu m'en laisser un bout !

Boudeur, le jeune homme se leva hors de son skate et bondit devant la jeune fille, se décidant à faire connaissance à son tour pour oublier l'égoïsme de son compère.

- Salut ! lança t-il vivement, quand j'y pense, ta tête ne me dit rien. T'es nouvelle en ville ?


☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤·.¸¸.·´¯`·.¸¸.☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤·.¸¸.·´¯`·.¸¸.☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☼ Crédits : Never Utopia & Tumblr
☼ Date d'inscription : 31/08/2016
☼ Messages : 21
☼ Célébrité : Madeline Rae Mason
☼ Âge du Perso : 370 ans
☼ Race : Fée
☼ Localisation : Tamara
☼ Amour(s) : Célibataire
☼ Disponibilité rp : 0/3 en cours
☼ Multi-comptes : Leah Clearwater
avatar
Lilith O. Malenchovda
MessageSujet: Re: C'est pas si grave que ça !   Mar 6 Sep - 15:16




Pas si grave que ça !


« Croiser la route d'une fée, c'est comme manger épicé, tu as horreur du gout que ça te laisse dans la bouche mais tu en redemande toujours ! »

Une douce brise vint caresser le visage de la jeune fée qui, ravie, ferma les yeux quelques secondes pour en savourer les sensations. Voilà bien longtemps qu'elle n'avait plus, ni d'Eve, ni d'Adam, prit le temps de goûter à ses sensations si uniques et si flagrante de liberté. C'était comme si le vent n'était que le doux messager du bonheur caché derrière chaque petite chose de la vie. Lilith rouvre finalement les yeux. A côté d'elle, la bande de garçons tapageurs semblent plutôt calmes et s'intéressent étrangement à sa personne. Elle ne s'en soucie pas, elle qui n'a que peu l'habitude qu'on lui accorde ce genre d'attention semble pour le coup particulièrement encline à ce qu'on le fasse désormais. Toujours avec un petit sourire au coin des lèvres, elle regarde la seconde canette atterrir avec perfection dans une poubelle, loin devant elle. Ce genre d'activité étranges, elle n'a jamais pu les essayer. De toute façon, sa grand-mère ne lui avait, par le passé, permis que peu de choses et cela n'en faisait pas partie. Une héritière se devait d'être respectable alors ça... Oh grand dieu jamais ! Lilith songea d'ailleurs à la tête que ferait la vieille fée si elle apprenait par malheurs qu'elle avait croisé la route de jeunes hommes qui avaient physiquement et approximativement le même âge qu'elle. Un pur scandale ! Mais en même temps, si l'autre l'apprenait, elle pouvait dire adieu à sa liberté à peine donnée.

Elle s'autorisa à rire doucement lorsque sous ses yeux, les deux plus jeunes se chamaillèrent pour la sandwich déjà avalé. C'était assez drôle à voir et même si elle se sentait gênée d'être spectatrice de cette drôle de scène, elle ne pouvait que se sentir conquise par ce deux-là qui lui rappelaient, non sans nostalgie, sa sœur jumelle et elle-même lorsqu'elles étaient plus jeune. Mais Odyssée avait dit adieu à ce monde depuis près de cent ans désormais et elle se devait de faire son deuil. Cependant, c'était là la chose la plus complexe qu'elle ait dû faire jusqu'à ce jour, faire le deuil d'une moitié de son âme, d'une partie d'elle-même.
Cette partie sombre et secrète, cette partie discrète et pourtant tellement appréciable. Aux yeux de Lilith, sa sœur jumelle avait possédé toutes les qualités du monde, contrairement à elle. Avec un léger reniflement, elle posa ses yeux sur le plus jeune qui plein d'entrain et de vivacité avait tôt fait d'oublié le sandwich pour s'intéresser à elle avec une curiosité enfantine. Elle sourit, doucement. Comment ne pas répondre à quelqu'un de si attachant ? La fée songea alors qu'elle devait plus avoir l'air d'une mère couveuse qu'autre-chose en songeant ainsi et se reprit bien vite en main, sans pour autant oublier de répondre au jeune adolescent ;

« Eh bien, non j'habite ici depuis une éternité, seulement, je n'ai pas souvent l'occasion de sortir de chez moi ! »

Pour masquer sa gène sur ce sujet, elle se redressa légèrement sur le banc et glissa ses mains sous ses genoux pour ne pas laisser ses émotions l'embêter. Raconter à quel point sa grand-mère était une horrible marâtre n'était pas forcément l'idée du siècle aussi, plutôt que de piquer sans le vouloir leur curiosité, elle enchaîna avec un léger détachement ;

« Enfin tout dépend depuis quand vous traînez ici ! Après tout, c'est peut-être vous les nouveaux, non ? »
- Adrenalean 2016 pour Epicode


☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤·.¸¸.·´¯`·.¸¸.☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤·.¸¸.·´¯`·.¸¸.☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤

LILITH


Ici, c'est l'impossible qui devient possible.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.•°¤* Modificateur *¤°•.
☼ Date d'inscription : 14/06/2016
☼ Messages : 21
avatar
Tokalah Blackblood
MessageSujet: Re: C'est pas si grave que ça !   Mar 6 Sep - 22:44

C'est pas si grave que ça !


with Lilith




-----------------------------------------------



Akecheta ------ Chatan ----- Dakotah



La question de Dako n'était pas mal placée. Les trois autres se rendirent compte que leur congénère avait raison : c'était la première fois qu'il voyait cette fille là en ville. Après, ils n'allaient pas apprendre non plus les visages de chaque habitant par coeur, mais comme elle était assez facilement remarquable, avec la couleur vive de sa chevelure, il aurait été difficile pour les jeunes garçons de passer à côté. Même si la bande avait tendance à se maintenir à l'écart de toute relation au sein de la ville pour des raisons de sécurité, elle pouvait par moment s'exclure à cette habitude, surtout quand leur interlocuteur ou interlocutrice n'avait pas l'air de représenter une menace importante. Rien ne les empêchait de se faire des amis en ville.

« Eh bien, non j'habite ici depuis une éternité, seulement, je n'ai pas souvent l'occasion de sortir de chez moi ! » répondit finalement la jeune fille.

- Oh je vois, fit Dako.

Il y avait des gens comme ça. Trop bien chez eux probablement pour ne pas en sortir souvent. Trop bien ancré dans un canapé ou devant un ordinateur pour aller profiter du beau temps qui s'offrait à eux. Si Dako aurait eut une maison, ça n'aurait pas été son cas, plus à l'aise sur une planche que sur un sofa. Chatan en revanche, on pouvait aisément croire qu'il resterait affalé sur un divan à manger des gâteaux devant la télé. Trop sage comme il était, Akecheta serait probablement du genre à rester enfermer chez lui pour faire bosser ses méninges et réussir des études. Quand à Tokalah, ce désir profond de liberté l'aurait sans doute fait passer plus de temps dehors avec des amis qu'à l'intérieur, n'y revenant que pour apprécier le confort d'un foyer à la manière d'un chat.

- C'est ça ta manière de draguer Dako ? lança Ake avec moquerie.

- C'est malin ça ! rouspéta le jeune amérindien avant de retourner sur son skate sous les rires des trois autres.

« Enfin tout dépend depuis quand vous traînez ici ! Après tout, c'est peut-être vous les nouveaux, non ? » ajouta alors l'inconnue en calmant l'hilarité du groupe.

A nouveau, les yeux pivotèrent sur elle. Les quatre aigles de Tamara s'échangèrent un regard amusé, mais ce fut Renard qui reprit la parole en reposant ses prunelles sur la jeune fille aux cheveux écarlates :

- Ca, je peux te garantir que ce n'est pas le cas, répondit-il alors.

Cela faisait déjà cinq longues années que Renard traînait dans les rues de la ville après la mort de ses parents et il était partit pour rester encore un bon moment ici. Ses congénères avaient plus ou moins presque le même temps de rue que lui et certain ne se souvenaient même pas du nombre d'année qui s'étaient écoulé entre leur vie d'avant et celle-ci.

- Juste pour savoir, c'est quoi ton nom ? demanda le jeune modificateur.



☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤·.¸¸.·´¯`·.¸¸.☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤·.¸¸.·´¯`·.¸¸.☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: C'est pas si grave que ça !   

Revenir en haut Aller en bas
 

C'est pas si grave que ça !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» 1/4 Scale Grave Digger !
» Grave digger
» Cette chanson me tue grave!!
» 9x11, The Grave Shift
» [Collection] Nuit Grave - Fleuve Noir
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Over Light :: La Grand Place-